top of page

SEANCE DE TRAVAIL

Dernière mise à jour : 24 nov. 2021




Séance de travail. Zen, restons zen. J’ai souhaité descendre de l’atelier vers le séjour une toile de 2m/1,5m théoriquement en fin de gestation pour la voir avec plus de recul et décider des adaptations à faire. Ce déménagement, c’est déjà du sport. Bien que trouvant que le risque de me salir très faible, j’ai quand-même changé de tenue, n’ai pas vraiment enfilé mes vêtements de travail, mais, disons des intermédiaires. Ouf, première étape, toile au séjour, contre une autre qui est aussi à l’examen, sur une petite table contre le mur. Tadam, suspens. De près pas mal, mais de loin. loin d’être beau. Mais peut-être, comme parfois, ne faut-il pas grand-chose pour tout transcender. Bon, je m’attarde sur cette zone, la principale. Vite, mon reste de mélange et un pinceau. Petites retouches. Bah non, ça ne change rien. Re-vite, aller chercher le pot de rouge et un pinceau. Quelques nouvelles petites retouches. Bé, re-vite, le pot de jaune et un pinceau, et puis le pot de blanc et puis le pot de bleu, et terminons par la brosse à dents. La tension monte . Il faut me rendre à l’évidence, avec ces retouches, ça ne ressemble vraiment plus à rien. Chiffons effacent par ci-par là, puis effacent tout. Et s’il fallait quelques gestes forts ? C’est quand-même tout toi, les gestes forts (sur toile) Allons y !! Et vlan et vlan et vlan, tu vas prendre vie, toile. ET…….. m……..on dieu, catastrophe La porte accordéon, la chaise revêtue de textile, le carrelage, et Sakapus qui passe à ce moment-là (heureusement pas Zorro) , et le pantalon.. Oups, je ne suis pas dans l’atelier !! Heureusement, quand-même, rien sur les murs. Alors, aux chiffons, oublions un moment la toile. Chiffon en main, zut pinceau chargé de jaune dégringole, re m ………on dieu. Ouf, ça y est tout est à peu près propre (enfin, pas le pantalon) ! Mais toi ma toile, attends, j’ai LA solution, vite un autre outil….La toile sur le sol… Et maintenant, en zone principale, celle qui me donne tant de fil à retordre depuis des semaines mais qui me semblait enfin si intéressante, brille de mille feux un énorme parallélogramme jaune , un soleil angulaire. C’était ça, la solution (jusqu’à nouvel ordre). Mais ce n’est pas fini. Toile du sol à la petite table pour mieux voir l’effet. Mais toile à nouveau par terre pour séchage sans déformation. Mais toile pas encore à terre, en équilibre instable que, patatra, voilà celle qui était déjà contre le mur (vous suivez ?) qui glisse, même format, aussi en équilibre instable, toile contre angle de table. J’ai les deux toiles, chancelantes, chacune dans une main…. Que faire ? Heureusement, tout est rentré dans l’ordre sans dommage, et l’une toile sèche au sol, l’autre est contre le mur, mais pour la punir d’avoir glissé, la face peinte (mais sèche) est contre le mur. On souffle maintenant, Zorro et Sakapus sont interdits de séjour. Mais quelqu’un peut-il me prodiguer des conseils de zénitude ?

Luc Delvaux


#Séance de travail

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

留言

評等為 0(最高為 5 顆星)。
暫無評等

新增評等
bottom of page